prairies mahi3Le Ministre de la Ruralité et de la Nature, Benoît LUTGEN, vient de signer un programme financier pour l’acquisition et l’aménagement  de prairies humides en espaces verts au Bizet.

Le coût total de l’opération est de 626.000 €, dont 500.800 € à charge de la Région Wallonne, 125.000 € à charge de la commune. C’est une opération réalisée dans le cadre du PCDR (plan communal de développement rural)  qui se voit ainsi financée.

La commune pourra donc acquérir ces terrains qui se situent au nord de la base armentièroise des Prés Duhem.

Ces prairies étaient les terrains de jeu de ma jeunesse, quand la Lys ne les inondait pas ! Combien d’heures ai-je passé à faire voler mes carcasses que j’avais confectionné moi-même avec du papier journal et du « pape », colle fabriquée à base d’eau et de farine ou à observer les grenouilles, salamandres, tritons ou têtards ou encore glisser sur la mare quand celle-ci était gelée ?

A l’abandon à l’heure actuelle, j’espère qu’une fois aménagés, sans trop de bouleversement du site et de la végétation, nous pourrons par des sentiers aller observer la faune et la flore dans ces espaces humides.

3 réponses à to “Un nouveau parc au Bizet”

  • MDW:

    Donne-nous des précisions sur l’endroit exact de ces prés, svp.
    Merci

  • C’est que sur la photo ce n’est pas très explicite. Ce sont les prés Logie, Mahieu Jules Mahi) et Six, délimité par le sentier d ela Planche, le sentier de Gang (Rossignol) rue des Jeunes Mariés prolongée et le champ bordé de ronciers, c-a-d l’ancienne argilière.

  • louis:

    bah un bizétois ne peut pas ne pas savoir où cela se trouve. Mais les grenouilles et autres salamandres ont disparues depuis bien longtemps. Remarque dans « notre » marre se trouve des variétés de plantes que l’on ne trouve pas ailleurs, si j’en crois ma visite avec Martin Windels il y quelques temps déjà.
    Par contre j’ai découvert il y a peu sur l’entité une marre où pullulent les tritons et salamandre au milieu des croassements de nombreuses grenouilles. J’en reviens toujours pas.

Laisser un commentaire