Articles avec le tag ‘fasam’

Le concert de Ste Cécile est l’apothéose de l’année musicale, c’est également l’aboutissement d’un travail de près deux mois de répétitions qui doivent être suivies intensément afin d’obtenir une homogénéité dans  le phrasé, les sons, les nuances.

Ste Cécile 2010Nous avons beaucoup de chance d’avoir à tous les pupitres des musiciens chevronnés qui suivent régulièrement ces répétitions. Un mélomane me dit à chaque Ste Cécile : j’aime le son de la Fasam, il est particulier et on ne le retrouve pas ailleurs. C’est le résultat de cette présence régulière.

Cette année est  certainement une très « grand cru » dans les millésimes des auditions de Ste Cécile. Après celle-ci, nous rencontrons le public à un vin d’honneur offert par l’administration communale et c’est le moment d’entendre à chaud les réactions.  Si le « Non je ne regrette rien » d’Edith Piaf  obtient « l’Oscar »,  tous les autres sont cités également  même si : « Russian Night, « The War of the Celts », « Salut d’Amour », « Jesus-Christ Superstar » reviennent plus souvent.

Après ces petites agapes et une petite nuit de repos,  la matinée sera consacrée à égayer le Bizet en déjanté et sera suivie par le banquet traditionnel servi en notre salle de « La Fanfare »

Bénévoles

C’est une espèce en voie de disparition paraît-il.  Je voudrais simplement par cette photo remercier celles et ceux qui se dévouent pour que chaque fête soit une réussite, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs. Bravo et encore merci!

majoDimanche après-midi, nous avons pu assister à un spectacle formidable.  Pour les quarante ans des majorettes, la Fasam avait mis les petits plats dans les grands.

En effet après les shows des majorettes ayant passé leur degré, c’est la Fanfaria de Mourcourt qui nous a emmenée  sur des rythmes cubains vers le moment  crucial de cette après-midi : le show d’anciennes majorettes.

Au départ Sylvia avait eu l’intention de faire un show individuel, mais les anciennes capitaines ayant eu vent lui ont demandé de pouvoir faire un show commun.  D’autres ont également demandé plus tard, mais par manque de bâton ce fut impossible.

Ce fût un résultat superbe !

Ensuite ce fût le Delta band qui marqua le public par la sonorité de ses cuivres, et enfin le Royal Fasam Orchestra égal à lui-même exécuta un superbe show sous les ovations répétées du public.

Photo JC Gaquière

Photo JC Gaquière

Ce samedi avait lieu les épreuves pour l’obtention des degrés au twirling bâton. Elles consistent à effectuer des mouvements imposés avec le bâton,  bien sûr aussi avoir de la grâce et de l’enchaînement dans les figures.

Du premier au quatrième degré, avec des difficultés grandissantes ces demoiselles, très stressées,  nous ont permis de regarder un beau spectacle.

Douze majorettes avaient pris part au concours.  Sept seulement ont réussi. Les autres représenteront leur épreuve l’an prochain, une année à mettre à profit les leçons de cette journée .

Ce weekend des 18 et 19 septembre la Fasam sera en fête.  En effet, il y a 40 ans naissait le groupe de majorettes.

Photo set de table majo 900

Aussi bien en groupe qu’individuellement, les majorettes bizétoises remportèrent de nombreux titres et prix.  A travers vents et marées,  malgré le désintéressement pour la discipline, elles continuent à charmer le public qui n’est jamais déçu de leurs prestations.

Avec les majorettes d’Huissignies, elles sont les dernières représentantes d’une époque où chaque société musicale se devait d’être précédée par une troupe élégante et souriante.

Outre les anciennes majorettes, deux  groupes, invités de marque, se produiront en la salle polyvalente le dimanche après-midi. A 14h30 la Fanfare de Mourcourt et à 16h00 un groupe hollandais le marching band  Deltaband de Vlissingem.

Vous pouvez trouver le programme des festivités en cliquant colonne de gauche sur « Royal Fasam Orchestra ».

Examens 2010Comme chaque année les examens de l’école de musique se sont déroulés ce samedi et ce ne sont pas moins de 56 épreuves qui ont été organisées en solfège et en audition d’instruments.

Comme d’habitude, le stress était tangible, certains même en perdent leurs moyens.

C’est un grand moment, il permet d’observer les progrès effectués par les élèves tout au long d’une année, mais c’est aussi un test pour les professeurs.  En effet, on peut juger de la valeur de leur savoir-faire et de leur aptitude à donner un enseignement de qualité.

Tous ont passé avec mérite ces épreuves et la Fasam peut être fière du dévouement de ses professeurs et de l’engouement de ses musiciens en herbe.

Cinq lauréats rejoindront désormais les rangs de la société et se voient ainsi récompensés pour leur travail.

Limog

Invités au carnaval de Limoges, nous sommes partis samedi matin pour passer le w-e dans la capitale de la Haute-Vienne.

Accueillis à l’hôtel de ville vers 17h00, des agents municipaux nous ont escorté jusqu’à l’hôtel où nous avons pris quartier dès 18h00. Invités à « dîner » (pour nous on soupe à cette heure là), nous avons fait la connaissance,  lors de ce repas de groupes tchèque, bulgare, italien et même d’un groupe local.  Il y régnait une ambiance formidable, chacun usa de son répertoire pour offrir aux autres quelques sonorités bien joyeuses, reprises en chœur bien évidemment.

Le lendemain, après le petit-déjeuner bien copieux, petit tour en ville pour animer quelques artères commerçantes, puis encore une fois un bon repas au restaurant municipal.

Vers 14h30, départ pour le grand cortège, mise en place des groupes: 32 participants, des chars magnifiques, des groupes venant de toute l’Europe, Tchéquie, Bulgarie, Portugal, Italie, France, Belgique.  La foule qui était au rendez-vous nous a fait oublier quelque peu le vent froid qui soufflait.

Une dernière collation vers 18h00, puis le retour en Belgique avec le regret de voir le temps passer si vite.

Encore une bonne expérience pour tous les musiciennes et musiciens de la Fasam.

limoges

Retrouv 2010Ce dimanche, ce ne sont pas moins de 236 musiciens qui ont rallié Le Bizet, certains venaient de St Quentin, Valenciennes, St Amand les Eaux, Provin, d’Ypres, de Messines et bien sûr de toutes nos sociétés voisines et amies.  32 sociétés musicales étaient représentées.

Un public chaud et nombreux était également au rendez-vous. 

Que de moments  forts et pleins d’émotion.  Une journée merveilleuse organisée comme d’habitude de main de maître par une sacrée équipe de bénévoles.

Le magnifique concert  est une apothéose musicale entre musiciens, mais aussi quelle relation avec  le public. Beaucoup de chef doivent m’envier de pouvoir diriger un ensemble de cette taille. Il y a particulièrement cette communion entre musiciens qui sont venus individuellement pour le plaisir de jouer ensemble et de rencontrer de nouveaux amis.

Les mots, sur toutes les lèvres le soir au moment de se quitter : c’était super, quelle ambiance, vivement l’an prochain!

 Des photos sur : http://www.flickr.com/photos/fasam Des vidéos sur : http://www.fasam.net

Dernier jour pour les inscriptions aux « Retrouvailles », Nord-Eclair  en consacre un article dans sa publication de jeudi.

L’an dernier, No-télé était venu passer la journée en notre compagnie, voici pour vous convaincre de venir nous rejoindre le dimanche 28 février à 17h00, la vidéo du reportage effectué par l’équipe de notre télé régionale. Merci à eux.

Cliquez sur ce lien:    Retrouvailles 2009