Articles avec le tag ‘Didier Vandeskelde’

écharpe d'échevinLe Bourgmestre a communiqué les attributions scabinales, celle-ci sont actuellement provisoires.

Voici celles dont je vais devoir assumer la responsabilité:

  • Finances ;
  • Logement ;
  • Economie – Commerce – Industrie ;
  • Culture ;
  • Gestion du personnel ;
  • Marchés – Foires – Ducasses ;
  • Cimetières.

Ce lundi, le Conseil Communal a été installé, les conseillers ont prêtés serment entre les mains du bourgmestre.

Ce fût également l’occasion de la prestation de serment des échevins ce que j’ai fait avec une réelle satisfaction.  Le plus facile est à présent fait, il reste le travail a effectué dans mes attributions scabinales.  Elles n’ont pas encore été définies totalement, j’y reviendrais dès que le groupe en aura approuvé le partage.

Prestation de serment echevin

dépouillementL’analyse est très claire, Action perd un siège, le PS perd un siège, Ecolo et MR en gagne un.

Mais  avec ses 13 sièges sur 25, c’est quand même ACTION le grand gagnant de ces élections, autrement il faudrait me réapprendre l’arithmétique.

Malgré notre déconfiture annoncée par  le départ de plusieurs grands « faiseurs de voix », nous sommes parvenus à conserver la majorité absolue et faire entrer au conseil des jeunes, des jeunes femmes qui  plus est.

Dimanche, dans les couloirs de l’Athénée, pas grand monde n’était radieux, je dirai même la plupart faisaient une sale tête.  Quand j’ai rencontré Chantal, je l’ai félicitée pour son gain de siège, elle m’a ignoré. Comme tous les 6 ans,  l’opposition est certaine de renverser Gilbert DELEU (car c’est de plus en plus contre sa personne qu’on se focalise) et après la publication des résultats, c’est « salade de cul tourné » !

Plusieurs enseignements émergent de ce scrutin.

-          Comme je l’ai dit plus haut, malgré que cinq conseillers ne se représentaient plus avec un total de près de 5000 voix, nous n’en perdons que 344.  En clair, ni moi, ni personne n’est indispensable (Sur le plan mathématique, il en est autrement sur le plan humain).

-          Une autre constatation, les blogs n’ont pas apporté non plus de l’eau au moulin des candidats, il suffit de regarder le score  des bloggeurs ou des personnes les plus en vue sur ceux-ci.

-          Le porte-à -porte de Chantal ne lui a apporté que 106 voix de plus qu’en 2006, pourtant elle en a fait de Ten-Brielen au Bizet.

-          Le cartel PS-Ecolo permet deux choses, d’obtenir un échevin PS et de faire élire, cette  fois 2 écolos.  Le PS ne détient plus que 3 postes de conseillers au lieu de 4 s’il n’était pas en  cartel.  Ne serait-ce pas au détriment de la gauche ?  Lors de la dernière législature, la plupart du temps Ecolo a voté avec le MR et surtout contre l’emploi et les zonings.

-          Les jeunes ont beaucoup de mal à percer, malgré un nombre important sur les listes, particulièrement au MR, deux jeunes filles de moins de 25 ans parviennent à se faire élire : 1 Action, 1 MR

-          Les électeurs aiment la stabilité, sur 25 conseillers sortants,  19 se représentaient, deux seulement n’ont pas été réélu.  Il n’y a donc que 8 nouveaux  4 Action, 2 MR, 2 PS.

-          Les électeurs sont plus économes de votes nominatifs et ne votent plus pour beaucoup de candidats.  Les scores personnels, à part quelques uns, sont en diminution ou en stagnation.

J’ai lu les commentaires sur les différents blogs, je n’ai même pas eu envie de répondre, chacun à son analyse suivant que l’on aime ou pas et beaucoup donnent des leçons de démocratie, mode qu’ils n’appliqueraient pas s’ils étaient au pouvoir, pour la plupart d’ailleurs, ils n’ont ou n’auraient pas le courage de se présenter sur une liste.

Pour ma part, je suis content de mon résultat, j’augmente mon score de 106 voix à la commune et avec 1708 voix à la province, je l’augmente de 452 sur Comines et dans l’arrondissement j’obtiens un total de 3230 voix.

Le score à la commune me donnera un poste d’échevin, je ne sais pas encore quelles seront mes attributions, mais je sais que je ferai comme je l’ai toujours fait, prendre mes responsabilités et travailler pour le bien de tous.   Contrairement à ceux qui ont (avant les élections) un projet novateur pour Comines, mais qui ne savent pas nous l’expliquer, nous avons dans notre programme proposé bien des projets que je compte aider à mettre en œuvre. Ce programme sera mon livre de chevet, mais je ne me limiterais pas seulement à celui-ci, il y a beaucoup de choses que j’aimerais mettre en oeuvre.

Merci blog

Mille fois merci à toutes les personnes qui ont porté leur choix sur mon nom lors de ces élections communales et provinciales.

Je vous ferai part de mon analyse du scrutin dès les prochains jours. Merci encore.

Didier

Tract Exclusif

Affiche 25ans

Voici trente années que j’assume la présidence du groupe « Action » et nous fêterons cet anniversaire le dimanche 3 juin.  Vous êtes toutes et tous cordialement invités, ce sera pour moi l’occasion de vous offrir l’apéritif.

Invit 30 ans

Télénet

Ce jeudi, nous étions invités à Malines, au centre Télénet pour recevoir un prix de la « Télénet Foundation » . A cette occasion, notre Bourgmestre nous accompagnait fier du dynamisme de notre ASBL.

En effet, comme je l’expliquai dans l’article précédent, Frédéric Hallez, médiateur de la Régie des Quartiers, avait  introduit un appel à projet  proposé par  Télénet, celui-ci, relevait de la fracture numérique et  a été retenu. C’est un prix de 8255 euros  qui a été octroyé par la fondation  Télénet  à la régie des Quartiers.  De quoi investir dans  des ordinateurs et logiciels  qui aideront les stagiaires à s’investir dans l’apprentissage de l’informatique.

L’extension du cimetière du Bizet  fait couler beaucoup d’encre.

Laurent Dupuis journaliste présent au conseil communal, relate dans la Libre Belgique ce point figurant à l’ordre du jour:

la libre

Cimetière Bizet Conseil

CPASC’est dans les locaux du home le Sacré Cœur de Ploegsteert que s’est déroulée la traditionnelle présentation des vœux au personnel du CPAS.

Après quelques mots de la Secrétaire Myriam Debruyne, le président Georges Baelen a pris la parole pour souhaiter également une bonne année à chacune et chacun ainsi que pour remercier le personnel,  il lui a demandé de continuer dans le bon sens.  Il a rappelé que la maison de repos de Warneton, fraîchement  remise à neuf,  sera opérationnelle bientôt et que les travaux à Comines débuteront sous peu. A Ploegsteert, un projet de résidence service devrait voir le jour à côté du Home actuel qui dans le futur sera remplacé par une nouvelle maison de repos à l’arrière de celle-ci.

Le Bourgmestre souligna quant à lui l’importance du travail fourni par le personnel du CPAS et de leur grande responsabilité et lui souhaita également une belle année.

Un vin d’honneur clôtura cette présentation des vœux.

Voeux cpasCe samedi midi, nous étions invités comme toutes les familles des résidents du Home Paul Demade à un apéritif.  En effet, pour présenter les vœux,  le CPAS invite celles-ci chaque année.

Le président Georges Baelen et la directrice du home étaient présents et nous accueillaient.

C’est avec un sourire et quelques mots gentils que de charmantes dames du personnel nous ont servi une coupe de mousseux.  Nous avons pu trinquer à la santé des pensionnaires et à la nouvelle année.

Maman qui aime la compagnie était radieuse entourée de ses deux fils et de ses belles-filles.

Je n’ai pas l’habitude de copier des articles sur d’autres blogs, mais je ne saurai faire mieux que mon frère Louis pour commenter le discours du Bourgmestre de ce matin lors des voeux au personnel communal.  Je lui trouve une très belle plume (depuis toujours) partagé du reste avec notre cousin Georges Lauwerijs, rédacteur en chef de Matin Première Radio à la RTBF,  que je viens de rencontrer à l’occasion de la nouvelle année et qui est curieux lecteur du blog de Louis.  Je vous laisse lire les commentaires de mon frangin.
Photo Louis Vdk

J’en reviens à ces vœux du Bourgmestre au personnel communal dans ce nouvel arsenal des pompiers de l’entité.
D’emblée Gilbert Deleu souhaita à l’assemblée ses meilleurs vœux pour l’année nouvelle. Il embraya sur la situation économique désastreuse de notre pays mais qu’il fallait réagir et ne pas se laisser aller au désespoir. Il insiste sur la nécessité de continuer de diminuer les frais de gestion et de fonctionnement des services communaux et autres associations car c’est l’unique voie à suivre pour le bien-être des services communaux et celui de la population. Il signale que, comme partout, de nouvelles charges liées aux restrictions budgétaires fédérales sans prévoir de nouveaux moyens pour les communes rendront la tâche encore plus ardue. Il en va de même à cause des péripéties catastrophiques de la DEXIA et que la prudence s’impose. La conclusion est de faire autant avec moins de moyens, même d’être capable d’en faire plus. « Il faudra garder cette motivation dont faut vous avez fait preuve jusqu’à présent. Les relances et les contrôles constants dans la gestion ne sont pas là pour accabler mais bien pour maintenir une ambiance positive et constructive » Le Bourgmestre poursuit en insistant sur une bonne organisation qui passe par une communication permanente entre la base et l’autorité. « C’est une façon de vivre ensemble, de participer réellement à la gestion et de se sentir vraiment engagé dans la bonne voie. »
Vient le moment des finances communales et « En être informés est une nécessité pour permettre de prendre tous ensemble, vos responsabilités par un travail en équipe, une collaboration avec  l’autorité et ce, grâce à des réunions ouvertes et menées à bien par les responsables des services et des associations ». Gilbert Deleu a tenu une fois de plus à remercier son personnel car pour lui, l’année 2011 a démontré le savoir-faire de chacun par rapport à de telles économies. « Il faudra, conjoncture oblige, encore faire un effort. Vous avez démontré en 2011 ce dont vous étiez capable. L’objectif est d’en faire un peu plus encore et je vous fait entièrement confiance ». C’est ensuite le volet « entreprise » que le bourgmestre aborda. Car une commune est bel et bien une entreprise à part entière. Il insista sur la continuation dans le développement de la commues mais aussi sur le personnel à travers des mesures d’extension du statut du personnel aux contrats APE et l’organisation d’examens en vue de redistribuer certaines responsabilités, le tout orienté vers un souci de qualité de services rendus à la population.
« Il faut s’imprégner d’une véritable solidarité  et atteindre l’objectif de cohésion sociale devenu un réel impératif ». « Il faut se serrer les coudes au lieu de s’engouffrer dans des conflits sociaux »
L’accent a été mis ensuite sur les associations culturelles, sportives, socio-économiques, intergénérationnelles etc… où les animateurs se donnent à fond pour soutenir le développement et le bien être de notre région qui souffre de son isolement, de l’éloignement et du manque de transport. Ainsi, que deviendra en cette année électorale, la poste, le guichet de la gare, le transfert des services des impôts, la Justice de Paix, la télédistribution et le statut spécial.
Le Bourgmestre s’est dit fier du dynamisme affiché par tout le personnel dans toutes les occasions.
Il faudra maintenir l’emploi, en créer d’autres par l’implantation d’entreprises et d’aborder l’ouverture du marché de l’emploi à Comines-Warneton grâce à l’arrivée d’une nouvelle zone d’activités et, en France, grâce aux dispositions fiscales favorables pour une région frontalière telle la notre. Le logement n’a pas été oublié et la commune luttera contre les maisons inoccupées et qui pourraient avoir un autre but que la simple taxation.
Gilbert Deleu veut aussi une police de proximité, une police proche de la population et faire des actions dans les quartiers. Il souligna le problème des services de secours dû à l’isolement de l’entité. « Je demande à chacun de s’appliquer dans une ouverture vers les autres, d’être ouvert à tous même s’ils sont différents. Il faut montrer que nous avons confiance en l’avenir. Etre au service des autres est la voie dans laquelle je vous demande de vous engager ». Avant de proposer à l’assemblée de prendre « quelques verres » de l’amitié, de picorer des petits pains et aussi de donner congé à tous cet après-midi, il termina en disant « Je vous remercie également de me permettre de continuer, de m’engager avec vous et de pouvoir travailler avec vous pour l’avenir des autres. C’est ce qui reste l’objectif principal de ma vie »
Un discours honnête, sans ambiguïté et « vrai ». Non, 2012 ne sera pas facile, Oui, des problèmes il y en aura, mais si le personnel poursuit dans la lignée de 2011, comme dit Dédé, « Ca va l’faire »

La semaine dernière, un petit repas fut organisé à l’occasion de Noël, se fut l’occasion de faire le bilan et de remercier les stagiaires, mais surtout l’équipe dirigeante menée par Frédéric Hallez pour tout le travail accompli durant cette année.

Frédéric Hallez, Didier Vandeskelde, Brigitte Zègres, Bruno Windels, Fabrice LargillièreFrédéric Hallez, Didier Vandeskelde, Brigitte Zègres, Bruno Windels, Fabrice Largillière

Une équipe compétente qui se donne à fond pour redonner le goût du travail aux stagiaires.

Eté solidaire vient de connaître sa septième édition et c’est la  résidence  « Charles Degroux » à Comines qui a été choisi pour cette activité citoyenne.

En effet, depuis six ans Lysco engage des étudiants pour un job d’été de 15 jours. Subsidiés par la Région Wallonne, ces huit emplois d’été permettent d’améliorer un quartier d’habitations sociales.

Photo F. Six

Photo F. Six

Aidés et encadrés par les ouvriers de la société, ces jeunes ont bien travaillé durant ces quinze jours.  Ils ont aménagé un terrain de pétanque, et une aire de convivialité avec bancs et table.

Une bonne initiative qui permet aux jeunes de  se rendre utiles tout en recevant un pécule, de quoi se permettre de petites vacances bien méritées.

Les personnes présentent lors de la présentation de ces travaux purent également visiter un logement de la résidence tout juste rénové.  Les 20 logements seront améliorés par la société qui vient de les reprendre par bail emphytéotique au CPAS.