Articles avec le tag ‘Comines’

écharpe d'échevinLe Bourgmestre a communiqué les attributions scabinales, celle-ci sont actuellement provisoires.

Voici celles dont je vais devoir assumer la responsabilité:

  • Finances ;
  • Logement ;
  • Economie – Commerce – Industrie ;
  • Culture ;
  • Gestion du personnel ;
  • Marchés – Foires – Ducasses ;
  • Cimetières.

Conseil commHier soir avait lieu le conseil communal, à l’ordre du jour:  le budget.

Depuis 30 ans, c’est la première fois que nous élaborons un budget en boni.

Malgré cela, l’opposition à voter comme un seul  homme contre, le MR tentant d’expliquer tant bien que mal sa position, le PS et Ecolo,  sans justifications ni explications.

Bien des questions furent posées sur des broutilles,mais sur rien d’essentiel, de plus ces questions techniques  auraient  du être posées à la commission des finances, mais le PS et Ecolo n’ont même pas pris la peine d’y  venir.  La jeune conseillère  MR a fait remarquer qu’il y avait une faute de frappe  (il y a un « e » de trop) dans un mot de la traduction en néerlandais du site de la ville, très important pour les finances et le porte-monnaie de nos concitoyens. Il lui suffisait de téléphoner au service concerné et le tour était joué !

Plus fort encore, Ecolo a voté contre les subsides aux sociétés et clubs locaux,  MR et PS s’abstenant.

Le budget a donc été adopté par 13 voix contre 12.

Aujourd’hui, à 11h00, Gilbert Deleu a prêté serment entre les mains du Gouverneur de la province.

Il devient ainsi Bourgmestre de Comines-Warneton pour son 5ème mandat.  Félicitations!

Serment 2012

dépouillementL’analyse est très claire, Action perd un siège, le PS perd un siège, Ecolo et MR en gagne un.

Mais  avec ses 13 sièges sur 25, c’est quand même ACTION le grand gagnant de ces élections, autrement il faudrait me réapprendre l’arithmétique.

Malgré notre déconfiture annoncée par  le départ de plusieurs grands « faiseurs de voix », nous sommes parvenus à conserver la majorité absolue et faire entrer au conseil des jeunes, des jeunes femmes qui  plus est.

Dimanche, dans les couloirs de l’Athénée, pas grand monde n’était radieux, je dirai même la plupart faisaient une sale tête.  Quand j’ai rencontré Chantal, je l’ai félicitée pour son gain de siège, elle m’a ignoré. Comme tous les 6 ans,  l’opposition est certaine de renverser Gilbert DELEU (car c’est de plus en plus contre sa personne qu’on se focalise) et après la publication des résultats, c’est « salade de cul tourné » !

Plusieurs enseignements émergent de ce scrutin.

-          Comme je l’ai dit plus haut, malgré que cinq conseillers ne se représentaient plus avec un total de près de 5000 voix, nous n’en perdons que 344.  En clair, ni moi, ni personne n’est indispensable (Sur le plan mathématique, il en est autrement sur le plan humain).

-          Une autre constatation, les blogs n’ont pas apporté non plus de l’eau au moulin des candidats, il suffit de regarder le score  des bloggeurs ou des personnes les plus en vue sur ceux-ci.

-          Le porte-à -porte de Chantal ne lui a apporté que 106 voix de plus qu’en 2006, pourtant elle en a fait de Ten-Brielen au Bizet.

-          Le cartel PS-Ecolo permet deux choses, d’obtenir un échevin PS et de faire élire, cette  fois 2 écolos.  Le PS ne détient plus que 3 postes de conseillers au lieu de 4 s’il n’était pas en  cartel.  Ne serait-ce pas au détriment de la gauche ?  Lors de la dernière législature, la plupart du temps Ecolo a voté avec le MR et surtout contre l’emploi et les zonings.

-          Les jeunes ont beaucoup de mal à percer, malgré un nombre important sur les listes, particulièrement au MR, deux jeunes filles de moins de 25 ans parviennent à se faire élire : 1 Action, 1 MR

-          Les électeurs aiment la stabilité, sur 25 conseillers sortants,  19 se représentaient, deux seulement n’ont pas été réélu.  Il n’y a donc que 8 nouveaux  4 Action, 2 MR, 2 PS.

-          Les électeurs sont plus économes de votes nominatifs et ne votent plus pour beaucoup de candidats.  Les scores personnels, à part quelques uns, sont en diminution ou en stagnation.

J’ai lu les commentaires sur les différents blogs, je n’ai même pas eu envie de répondre, chacun à son analyse suivant que l’on aime ou pas et beaucoup donnent des leçons de démocratie, mode qu’ils n’appliqueraient pas s’ils étaient au pouvoir, pour la plupart d’ailleurs, ils n’ont ou n’auraient pas le courage de se présenter sur une liste.

Pour ma part, je suis content de mon résultat, j’augmente mon score de 106 voix à la commune et avec 1708 voix à la province, je l’augmente de 452 sur Comines et dans l’arrondissement j’obtiens un total de 3230 voix.

Le score à la commune me donnera un poste d’échevin, je ne sais pas encore quelles seront mes attributions, mais je sais que je ferai comme je l’ai toujours fait, prendre mes responsabilités et travailler pour le bien de tous.   Contrairement à ceux qui ont (avant les élections) un projet novateur pour Comines, mais qui ne savent pas nous l’expliquer, nous avons dans notre programme proposé bien des projets que je compte aider à mettre en œuvre. Ce programme sera mon livre de chevet, mais je ne me limiterais pas seulement à celui-ci, il y a beaucoup de choses que j’aimerais mettre en oeuvre.

Exclusif quart2 jpeg

Tract Exclusif

Invitation Présentation de la liste12-09 réduit

Voici trente années que j’assume la présidence du groupe « Action » et nous fêterons cet anniversaire le dimanche 3 juin.  Vous êtes toutes et tous cordialement invités, ce sera pour moi l’occasion de vous offrir l’apéritif.

Invit 30 ans

Encore une bonne nouvelle pour le logement !

RénovationJe viens de recevoir du Ministre du Logement une lettre m’annonçant  l’attribution d’une subvention pour réaliser des travaux de rénovations énergétiques dans nos plus anciennes maisons Lysco.

Le montant total de cette subvention est de 1.170.788 €  partagé comme suit :  939.948 € pour 37 maisons Cité Paul Rose au Bizet et  230.840 €  pour 10 maisons avenue des Châteaux à Comines.

Le Ministre nous demande en outre de lancer ces travaux dans les meilleurs délais.  Nous avions pris les devants et toutes les démarches administratives ont déjà été effectuées.

Des mesures ont été prises afin que les locataires habitants ces maisons soient le moins possible incommodés.

Ils seront relogés dans d’autres maisons du quartier le temps des travaux (+/- 3 mois), les coûts énergétiques seront  entièrement pris en charge ainsi que les déménagements qui seront effectués par Lysco.

Les locataires retrouveront ensuite une maison rénovée et feront dès lors une sacrée économie d’énergie.

Candidats action 2012

Ce samedi 10 mars, Action organisait un congrès de participation afin de pouvoir élaborer son programme pour les élections communales d’octobre.  La population était invitée à venir soumettre des propositions sur l’avenir de notre commune.

Ce ne sont pas moins de soixante personnes qui se sont rassemblées pour cette participation citoyenne.  L’opposition a tendance à nous critiquer pour notre manque d’ouverture et un soi-disant manque de respect, voilà la preuve une fois de plus de notre ouverture et de notre écoute de tous les citoyens.  Cette opposition est pour l’emploi, mais refuse une centaine d’emploi chez Potaetos, nous sommes bien-entendu pour l’emploi, nous l’avons montré, mais pas n’importe comment avec des garanties, pour les projets mais pas les nuisances. Chez nous, nous n’attendons pas de directives de Bruxelles, de Namur ou de Charleroi pour élaborer notre programme, il est fait en fonction de notre spécificité communale et des demandes citoyennes.

Tous les participants se sont félicités de l’ambiance et de l’écoute de leurs propositions.  Une synthèse rassemblera celles-ci et notre programme en découlera.

Après ce travail, j’ai eu l’honneur de dévoiler les cinq premiers noms pour la liste communale et les trois premiers pour la liste du CPAS ainsi que les noms des deux personnalités qui  « pousseront » ces listes.

Marie-eve + fillesMarie-Ève Desbuquoit qui sera notre deuxième candidate à la commune, a été appelée d’urgence, (et donc ne figure pas sur la photo), auprès d’une de ses filles qui s’est cassée le bras en compétition de judo et a été opérée d’urgence, on lui souhaite un bon et prompt rétablissement.

Voir la liste sur : http://action2012.be

retrouvailles 2012

Ce dimanche 4 mars a connu le rendez-vous annuel des « Retrouvailles ».  Ce ne sont pas moins de 220 musiciens qui ont rallié Le Bizet, venu d’horizon divers et représentant de 40 sociétés différentes.

Accueillis le matin, dès 8h30, ils commencèrent à répéter à 9h30. A 11h45 le réconfort de l’apéro et un repas bien mérité les rendirent gaillard pour une nouvelle série de répétition.

C’est à 17h00, lors du concert de clôture, qu’ils purent faire apprécier par le public tous les morceaux appris le jour même.

Un public nombreux qui comme chaque année fut conquis par la qualité des exécutions.

C’est un grand moment pour un chef d’avoir sous sa baguette un nombre si important de musiciens.  Cette année en plus de Vincent,  Aurélien Dumont a également pour la première fois dirigé une pièce.

Une vraie fête musicale, une journée de bonheur et surtout de convivialité, très réussie, grâce à tous ces musiciens venus d’horizon divers, mais surtout, grâce aux nombreux bénévoles qui gravitent au sein de la Fasam.

A voir sur No Télé:

http://www.notele.be/index.php?option=com_content&task=view&id=17745&Itemid=31

Télénet

Ce jeudi, nous étions invités à Malines, au centre Télénet pour recevoir un prix de la « Télénet Foundation » . A cette occasion, notre Bourgmestre nous accompagnait fier du dynamisme de notre ASBL.

En effet, comme je l’expliquai dans l’article précédent, Frédéric Hallez, médiateur de la Régie des Quartiers, avait  introduit un appel à projet  proposé par  Télénet, celui-ci, relevait de la fracture numérique et  a été retenu. C’est un prix de 8255 euros  qui a été octroyé par la fondation  Télénet  à la régie des Quartiers.  De quoi investir dans  des ordinateurs et logiciels  qui aideront les stagiaires à s’investir dans l’apprentissage de l’informatique.

Je n’ai pas l’habitude de copier des articles sur d’autres blogs, mais je ne saurai faire mieux que mon frère Louis pour commenter le discours du Bourgmestre de ce matin lors des voeux au personnel communal.  Je lui trouve une très belle plume (depuis toujours) partagé du reste avec notre cousin Georges Lauwerijs, rédacteur en chef de Matin Première Radio à la RTBF,  que je viens de rencontrer à l’occasion de la nouvelle année et qui est curieux lecteur du blog de Louis.  Je vous laisse lire les commentaires de mon frangin.
Photo Louis Vdk

J’en reviens à ces vœux du Bourgmestre au personnel communal dans ce nouvel arsenal des pompiers de l’entité.
D’emblée Gilbert Deleu souhaita à l’assemblée ses meilleurs vœux pour l’année nouvelle. Il embraya sur la situation économique désastreuse de notre pays mais qu’il fallait réagir et ne pas se laisser aller au désespoir. Il insiste sur la nécessité de continuer de diminuer les frais de gestion et de fonctionnement des services communaux et autres associations car c’est l’unique voie à suivre pour le bien-être des services communaux et celui de la population. Il signale que, comme partout, de nouvelles charges liées aux restrictions budgétaires fédérales sans prévoir de nouveaux moyens pour les communes rendront la tâche encore plus ardue. Il en va de même à cause des péripéties catastrophiques de la DEXIA et que la prudence s’impose. La conclusion est de faire autant avec moins de moyens, même d’être capable d’en faire plus. « Il faudra garder cette motivation dont faut vous avez fait preuve jusqu’à présent. Les relances et les contrôles constants dans la gestion ne sont pas là pour accabler mais bien pour maintenir une ambiance positive et constructive » Le Bourgmestre poursuit en insistant sur une bonne organisation qui passe par une communication permanente entre la base et l’autorité. « C’est une façon de vivre ensemble, de participer réellement à la gestion et de se sentir vraiment engagé dans la bonne voie. »
Vient le moment des finances communales et « En être informés est une nécessité pour permettre de prendre tous ensemble, vos responsabilités par un travail en équipe, une collaboration avec  l’autorité et ce, grâce à des réunions ouvertes et menées à bien par les responsables des services et des associations ». Gilbert Deleu a tenu une fois de plus à remercier son personnel car pour lui, l’année 2011 a démontré le savoir-faire de chacun par rapport à de telles économies. « Il faudra, conjoncture oblige, encore faire un effort. Vous avez démontré en 2011 ce dont vous étiez capable. L’objectif est d’en faire un peu plus encore et je vous fait entièrement confiance ». C’est ensuite le volet « entreprise » que le bourgmestre aborda. Car une commune est bel et bien une entreprise à part entière. Il insista sur la continuation dans le développement de la commues mais aussi sur le personnel à travers des mesures d’extension du statut du personnel aux contrats APE et l’organisation d’examens en vue de redistribuer certaines responsabilités, le tout orienté vers un souci de qualité de services rendus à la population.
« Il faut s’imprégner d’une véritable solidarité  et atteindre l’objectif de cohésion sociale devenu un réel impératif ». « Il faut se serrer les coudes au lieu de s’engouffrer dans des conflits sociaux »
L’accent a été mis ensuite sur les associations culturelles, sportives, socio-économiques, intergénérationnelles etc… où les animateurs se donnent à fond pour soutenir le développement et le bien être de notre région qui souffre de son isolement, de l’éloignement et du manque de transport. Ainsi, que deviendra en cette année électorale, la poste, le guichet de la gare, le transfert des services des impôts, la Justice de Paix, la télédistribution et le statut spécial.
Le Bourgmestre s’est dit fier du dynamisme affiché par tout le personnel dans toutes les occasions.
Il faudra maintenir l’emploi, en créer d’autres par l’implantation d’entreprises et d’aborder l’ouverture du marché de l’emploi à Comines-Warneton grâce à l’arrivée d’une nouvelle zone d’activités et, en France, grâce aux dispositions fiscales favorables pour une région frontalière telle la notre. Le logement n’a pas été oublié et la commune luttera contre les maisons inoccupées et qui pourraient avoir un autre but que la simple taxation.
Gilbert Deleu veut aussi une police de proximité, une police proche de la population et faire des actions dans les quartiers. Il souligna le problème des services de secours dû à l’isolement de l’entité. « Je demande à chacun de s’appliquer dans une ouverture vers les autres, d’être ouvert à tous même s’ils sont différents. Il faut montrer que nous avons confiance en l’avenir. Etre au service des autres est la voie dans laquelle je vous demande de vous engager ». Avant de proposer à l’assemblée de prendre « quelques verres » de l’amitié, de picorer des petits pains et aussi de donner congé à tous cet après-midi, il termina en disant « Je vous remercie également de me permettre de continuer, de m’engager avec vous et de pouvoir travailler avec vous pour l’avenir des autres. C’est ce qui reste l’objectif principal de ma vie »
Un discours honnête, sans ambiguïté et « vrai ». Non, 2012 ne sera pas facile, Oui, des problèmes il y en aura, mais si le personnel poursuit dans la lignée de 2011, comme dit Dédé, « Ca va l’faire »

Hier soir, Conseil Communal.

Pour un des conseils les plus importants de l’année, cinq conseillers étaient absents. Nous devions approuver le budget.  On ressentait très peu d’enthousiasme dans l’opposition, malgré quelques tirades des deux chefs de groupe de celle-ci,  l’assistance n’a pas été convaincue par leurs arguments.  J’en conclu que la majorité a bien fait son devoir. Le budget a été approuvé majorité contre opposition.

Vint ensuite l’approbation de la répartition des subsides, là les ASBL dont je suis président, ont été plusieurs fois la cible de critiques.  Un conseiller MR souhaitait que je ne respecte pas la loi sur les marchés publics dans le cadre de la construction du Centre d’ Interprétation au Mémorial Britannique par la Régie Foncière, sous prétexte d’un différend de la firme avec la commune ! Il va de soi que c’est complètement impossible et en aucun cas,  je ne veux pas me mettre dans l’illé

Alphabétisation

galité.

Mais, la principale attaque fut dirigée contre l’ASBL  Re-Source, qui a été rebaptisée, Perspectiv’  il y a peu et ne figurait pas sous ce vocable dans le budget. Cette ASBL a été l’objet également d’une mise en conformité des statuts, afin d’y inclure toutes ses activités.

La principale est la formation, l’alphabétisation et la remise à niveau de personnes fragilisées et  socialement défavorisées.  Une quarantaine de personnes sont actuellement concernées.  Une formation « mobilité-permis de conduire » va bientôt voir le jour ainsi qu’une formation néerlandais.  Des cours de mathématiques et de français seront dispensés et seront ouverts à toute la population cominoise.

L’ASBL s’occupe également, en partenariat avec le CPAS, de la banque alimentaire et ce sont près de 170 familles et  340 personnes qui en bénéficient. Récemment après Comines, deux nouveaux points de distribution ont été ouverts, l’un à Warneton, l’autre au Bizet.  Un projet d’épicerie sociale est en bonne voie et aussi un projet soupe populaire qui devrait voir le jour l’an prochain.

Perspectiv’ ne s’occupe plus de la distribution des publicités, mais continue à distribuer le Vivre à Comines.

Malgré tous ces efforts et services offerts aux plus démunis, le groupe MR s’est abstenu lors du vote du subside. Ce n’est pas très décent, surtout que la précarité, aujourd’hui est de plus en plus présente.  Les Groupes Action et PS ont voté pour.

Voici des extraits de mon discours lors de cette inauguration:

Photo L.Vdk

Photo L.Vdk

…Ce projet, débuté en avril 2010, a été réalisé en un peu moins d’une année soit 100 jours avant la fin initialement prévu. C’est exceptionnel !…

Les logements que nous vous présentons aujourd’hui sont pratiques, agréables, bien situés et originaux.  Originaux car nous avons fait le pari de l’intergénérationnalité : 9 logements au RDC ont été attribués à des personnes âgées, 9 logements à des familles avec enfants, 3 logements composé d’une chambre pour des personnes vivant seules et pour finir 3 studios pour des personnes vivant seules.

Ce projet vient s’ajouter à toutes les constructions que Lysco a inaugurées ces dernières années :

  • 6 maisons pour personnes seules avec enfants
  • 16 logements au centre d’hébergement pour handicapés et
  • 6 logements dont quatre accessibles aux personnes à mobilité réduite

Et nous avons encore de nombreux projets en cours :

  • Nous construisons de nouveaux bureaux avec à l’étage 2 appartements
  • Nous nous apprêtons à débuter les travaux de construction de 16 logements sociaux, rue Beauchamp
  • Et 14 logements pour personne seule, rue du Progrès
  • Nous allons entamer, dès le début de l’année prochaine, la construction d’une crèche et de 8 appartements Clos des Pâquerettes au Bizet.
  • Ainsi que la rénovation de l’ancienne gendarmerie de Ploegsteert où nous installerons des locaux communautaires et 4 appartements.
  • Nous avons également obtenu, suite à un appel à projet sur le logement durable du Ministre Jean-Marc Nollet, un subside de 200.000 € pour la construction de 4 hébergements de dépannage (modulables et construit sur le modèle passif) près d’ici, avenue de Mouscron.

Cela portera à près de 120 logements construits durant cette législature soit un investissement de 12.000.000 €.  Sans compter notre projet de construction d’environ 250 logements au Bizet. Nous avons d’ailleurs reçu 50.000 € pour faire une étude de faisabilité pour un partenariat public-privé pour ce projet.

 

Photo L.Vdk

Photo L.Vdk

Nous nous efforçons également de rénover les logements existants notamment :

  • 20 logements Cité Charles Degroux
  • Et grâce au Plan Pivert : 37 logements Cité Paul Rose et 10 logements à Ten Brielen.

Comme vous pouvez le constater, Lysco travaille d’arrache pied afin d’offrir la possibilité à un maximum de personnes d’accéder à un logement décent.

L’ensemble de ce travail et de ces projets sont possible grâce à une équipe professionnelle, efficace et proactive menée par notre directeur gérant M. Thierry Bauffe. Je tiens d’ailleurs à féliciter l’ensemble des employés et des ouvriers qui sont au service des locataires afin de leur donner entière satisfaction……