Articles avec le tag ‘Bourgmestre’

Aujourd’hui, à 11h00, Gilbert Deleu a prêté serment entre les mains du Gouverneur de la province.

Il devient ainsi Bourgmestre de Comines-Warneton pour son 5ème mandat.  Félicitations!

Serment 2012

écharpe mayoraleJe serai bourgmestre en 2012, voilà la phrase que j’ai pu lire il y a peu. Ne se moque t ’on pas de l’électeur ?  Ne serait-ce plus lui qui vote ?

Après un coup de balai, (où il n’y avait rien à balayer) je lis ce matin dans mon journal qu’un cartel se formerait pour balayer Gilbert Deleu et le groupe Action.

 Evidemment le cartel  PS-ECOLO-MR  serait un moyen pour y arriver, mais surtout pour assouvir la soif de pouvoir de la chef de file bleue.   Apparemment, Il n’y a qu’elle qui est au courant de ce projet, ni les conseillers du PS, ni même un de ses colistiers que j’ai rencontré, ne semblent pas être au courant.  Ne serait-ce pas cela de l’autocratie ?

Elle aurait, paraît-il un projet novateur pour Comines, cela fait 24 ans que j’entends la même chanson, mais elle ne l’a toujours pas expliqué…

Paroles, paroles, paroles…

Son projet : c’est son ambition personnelle !

J’ai vu dernièrement les larmes d’une dame qui se voyait déjà présidente des Français, mais quelle désillusion après les primaires !  Il se pourrait que notre Ségolène locale rencontre une même déconvenue !

En effet, mardi 2 février, le Bourgmestre et moi sommes allés à Namur rencontrer des fonctionnaires de certains ministères et des collaborateurs des Ministres. 

RavelLe matin trois rendez-vous : deux au  Cabinet Antoine, un au Moulin de Beez chez le Ministre Furlan. Vers midi et demi, nous avons rencontré le ministre Antoine qui connaît bien sûr très bien notre Mayeur.  Après-midi, Place de Wallonie : Ministère de l’Economie et de l’Emploi,  rue de Louvain :Cabinet Lutgen et enfin, Place Van Opré.

Les meilleures nouvelles proviennent du chef de Cabinet adjoint du Ministre Lutgen, qui nous appris qu’un budget de 14.000.000 (quatorze millions) d’euros serait débloqué pour  améliorer complètement la route express (RN 58) sur notre entité et également 600.000 euros pour terminer le Ravel vers Houplines y compris la réfection du pont de Chemin de Fer sur la Lys, afin de se connecter au « Ravel » français.  Ce Ravel traverserait donc complètement notre entité.  

Chaque visite à Namur apporte son lot de bonne et parfois moins bonnes nouvelles.  Ce mardi, à défaut d’avoir eu le temps de manger des crêpes, notre Bourgmestre a,  en compensation, pu se régaler d’obtenir une bonne manne pour sa ville.