Samedi prochain, la Fasam fêtera sa Ste Patronne en donnant un concert à l’église St André du Bizet. En voici le programme:

Spanish Parade Sequence, Jupiter’s Thème, Band Jubilee, Air Force One, Le Matin (Peer Gynt), Zoom sur Vladimir Cosma, Bolero de Ravel, Gladiator, Summons the Heroes

A l’issue du Concert, un vin d’honneur offert par l’Administration Communale sera servi en la salle polyvalente, vous y êtes d’ores et déjà chaleureusement invités. Vous pourrez assister également à un show de la société.

Affiche 2011

Ph.  Fr. Hallez       Plusieurs élus de la Colme étaient présents, notamment le député de la circonscription.

Ph. Fr. Hallez. Plusieurs élus de la Colme étaient présents, notamment le député de la circonscription.

La Colme, communauté de communes près de Bergues en France, organise dans le cadre de son programme culturel,une série d’activités sur la Belgique.

« Un regard sur la Belgique » rassemble une série d’expositions de photos, de bandes dessinées, mais aussi des projections de films, des dégustations de produits belges dans chaque commune associée.

Drincham, commune de l’association, proposait une conférence sur les problèmes que connaît actuellement la Belgique et particulièrement la question linguistique à laquelle nos voisins amis ne comprennent pas grand’ chose.

J’ai été sollicité afin d’assurer celle-ci et le samedi 19 novembre, je me suis rendu à Drincham, où je fus très bien  reçu par la responsable de la Médiathèque et le Maire de la commune.

Une quarantaine de personnes avaient bravé le brouillard pour rejoindre la salle polyvalente.

Après avoir fait un retour dans l’histoire et expliqué  l’évolution  de notre pays au fil du temps, j’ai abordé les problèmes institutionnels depuis 1830 et particulièrement les problèmes de discorde depuis les élections 2007. Après une petite heure de conférence, nous sommes passés au « questions-réponses » et c’est pendant près d’une heure et demie que je fus soumis à cet exercice.

Je viens de recevoir des remerciements des organisateurs et d’après ceux-ci, les personnes présentes se sont dites satisfaites et éclairées sur la situation de notre pays.

Pour ma part ce fût un bon exercice et une expérience enrichissante.

indexIrresponsables !  Comment peuvent-ils assumer cette nouvelle crise ?  Après avoir fait chuter le gouvernement en 2010 et fait les choux gras de la NVA aux dernières élections, le VLD soutenu par le MR en remet une couche !

La NVA en profite pour revenir au galop !

Décidément les libéraux n’ont aucun sens  des responsabilités et de l’Etat. Dans leur discours, on entend qu’ils veulent défendre le fruit du travail, mais ils veulent supprimer l’indexation des salaires.  En réalité ils ne pensent qu’à défendre le grand capital et les grandes fortunes dont ils sont issus.

J’espère que les citoyens ne seront pas dupes et qu’ils les sanctionneront dès qu’ils en auront l’occasion.

Ph. L.Vdk

Ph. L.Vdk

Le calendrier ne permettant pas de placer une fête au mois de décembre, c’est  donc avec plus d’un mois d’avance que samedi dernier j’ai invité mes amis de la Fasam et quelques autres à partager avec moi le passage  dans les  « 3 x 20 ». 

Plus d’une surprise m’attendaient et ce fût une journée sensationnelle et surtout pleine d’émotions.

Un anniversaire ne se fête pas sans un petit mot, voici ce que mes invités ont pu entendre :

Tout d’abord, un grand merci d’être là, aujourd’hui avec moi.

Fêté ses soixante ans ? Ca se fête ?  J’aimerai que tout soit prétexte à faire la fête, profiter de l’instant présent, « Carpe Diem ».    Jusque mes 20 ans, je n’ai pas connu de vacances, mais bien des requiem

Quand je demandais à mes parents de fêter un événement,   mon père me disait: pas maintenant, mais il est mort avant. J’ai depuis lors, pris les devant et fêté tout,  bien avant.

Avoir 60 ans, c’est çà ?  Je croyais que c’était pire !  C’est tout,  un petit peu moins ou un petit  peu plus,  émotif par exemple.

 

Lire la suite de cette entrée »

Ph FASAM  ici dernièrement à Gagny

Ph FASAM ici dernièrement à Gagny

C’est une bien difficile décision que vient de prendre le conseil d’administration du Fasam orchestra.

En effet, vu les obligations professionnelles et d’autre part le manque de motivation  de bien des majorettes, il n’est plus possible de présenter un groupe convenable lors des sorties de musique.   Il faut respecter les contrats conclus avec les impresarios et cette année cela n’a  pas toujours été évident malheureusement.

Cette décision mûrement réfléchie, nous arrache le cœur et nous avons proposé de garder un groupe de twirling bâton qui pourrait présenter, lors de spectacles,  des shows et s’impliquer plus dans le sport qu’est le twirling.

Une page se tourne, plus de quarante années de bonheur pour les yeux des spectateurs se sont inscrites dans le grand livre du succès des majorettes bizétoises. Mais il faut être lucide et pragmatique, même si cela nous en coûte sentimentalement.

Merci à celles qui se sont dévouées et surtout à celles qui n’ont jamais failli à leur présence, au sein du groupe lors des répétitions et des défilés.

Mille excuses à tous ceux et celles qui ont toujours été des inconditionnels de nos demoiselles.

Une pensée aussi aux anciens qui seraient, tout comme nous, très déçus, malheureusement, bien souvent la réalité dépasse la fiction.

Voici des extraits de mon discours lors de cette inauguration:

Photo L.Vdk

Photo L.Vdk

…Ce projet, débuté en avril 2010, a été réalisé en un peu moins d’une année soit 100 jours avant la fin initialement prévu. C’est exceptionnel !…

Les logements que nous vous présentons aujourd’hui sont pratiques, agréables, bien situés et originaux.  Originaux car nous avons fait le pari de l’intergénérationnalité : 9 logements au RDC ont été attribués à des personnes âgées, 9 logements à des familles avec enfants, 3 logements composé d’une chambre pour des personnes vivant seules et pour finir 3 studios pour des personnes vivant seules.

Ce projet vient s’ajouter à toutes les constructions que Lysco a inaugurées ces dernières années :

  • 6 maisons pour personnes seules avec enfants
  • 16 logements au centre d’hébergement pour handicapés et
  • 6 logements dont quatre accessibles aux personnes à mobilité réduite

Et nous avons encore de nombreux projets en cours :

  • Nous construisons de nouveaux bureaux avec à l’étage 2 appartements
  • Nous nous apprêtons à débuter les travaux de construction de 16 logements sociaux, rue Beauchamp
  • Et 14 logements pour personne seule, rue du Progrès
  • Nous allons entamer, dès le début de l’année prochaine, la construction d’une crèche et de 8 appartements Clos des Pâquerettes au Bizet.
  • Ainsi que la rénovation de l’ancienne gendarmerie de Ploegsteert où nous installerons des locaux communautaires et 4 appartements.
  • Nous avons également obtenu, suite à un appel à projet sur le logement durable du Ministre Jean-Marc Nollet, un subside de 200.000 € pour la construction de 4 hébergements de dépannage (modulables et construit sur le modèle passif) près d’ici, avenue de Mouscron.

Cela portera à près de 120 logements construits durant cette législature soit un investissement de 12.000.000 €.  Sans compter notre projet de construction d’environ 250 logements au Bizet. Nous avons d’ailleurs reçu 50.000 € pour faire une étude de faisabilité pour un partenariat public-privé pour ce projet.

 

Photo L.Vdk

Photo L.Vdk

Nous nous efforçons également de rénover les logements existants notamment :

  • 20 logements Cité Charles Degroux
  • Et grâce au Plan Pivert : 37 logements Cité Paul Rose et 10 logements à Ten Brielen.

Comme vous pouvez le constater, Lysco travaille d’arrache pied afin d’offrir la possibilité à un maximum de personnes d’accéder à un logement décent.

L’ensemble de ce travail et de ces projets sont possible grâce à une équipe professionnelle, efficace et proactive menée par notre directeur gérant M. Thierry Bauffe. Je tiens d’ailleurs à féliciter l’ensemble des employés et des ouvriers qui sont au service des locataires afin de leur donner entière satisfaction……

écharpe mayoraleJe serai bourgmestre en 2012, voilà la phrase que j’ai pu lire il y a peu. Ne se moque t ’on pas de l’électeur ?  Ne serait-ce plus lui qui vote ?

Après un coup de balai, (où il n’y avait rien à balayer) je lis ce matin dans mon journal qu’un cartel se formerait pour balayer Gilbert Deleu et le groupe Action.

 Evidemment le cartel  PS-ECOLO-MR  serait un moyen pour y arriver, mais surtout pour assouvir la soif de pouvoir de la chef de file bleue.   Apparemment, Il n’y a qu’elle qui est au courant de ce projet, ni les conseillers du PS, ni même un de ses colistiers que j’ai rencontré, ne semblent pas être au courant.  Ne serait-ce pas cela de l’autocratie ?

Elle aurait, paraît-il un projet novateur pour Comines, cela fait 24 ans que j’entends la même chanson, mais elle ne l’a toujours pas expliqué…

Paroles, paroles, paroles…

Son projet : c’est son ambition personnelle !

J’ai vu dernièrement les larmes d’une dame qui se voyait déjà présidente des Français, mais quelle désillusion après les primaires !  Il se pourrait que notre Ségolène locale rencontre une même déconvenue !

WatheletHier soir, invité pour une conférence sur la famille et les violences intra conjugales, Melchior Wathelet , est venu rencontrer les responsables politiques de la majorité Action.  Ce fût l’occasion pour le bourgmestre d’expliquer en long et en large la problématique du statut spécial dont notre commune est affublée depuis 1998.

Ce fût également l’occasion de parler des négociations fédérales et des futures retombées pour les citoyens.

A l’occasion de cet échange, nous avons découvert un ministre ouvert, un homme sympathique ayant  la conversation agréable ponctuée de pointes d’humour.

Sorcière

 

Avertissement,  si vous circuler au Bizet, ce dimanche 25 septembre, faites attention de ne pas attraper un coup de balai !

En effet, on vient d’apprendre qu’un atterrissage sur la place du Bizet est possible ce dimanche matin.  Et surtout vous risquez  de ne rien voir arriver, d’après la météo  le ciel sera bien bleu !

Ph. LVdk

Ph. LVdk

 

La semaine dernière, je vous invitais à aller voir l’exposition de Michel De Witte à Ploegsteert.  Invité à l’inauguration,  je me suis rendu à la salle paroissiale vendredi soir.

Michel avait accroché ses caricatures sur des cimaises qui faisaient pratiquement le tour de la salle.  Quand on connaît la personne croquée, on doit la reconnaître immédiatement, c’est le premier signe d’une bonne caricature, mais aussi l’accentuation des défauts, des mimiques, qui en font un dessin humoristique. Il faut également être très bon observateur pour s’apercevoir tout de suite du trait à amplifier. C’est ce qu’on remarque dans le travail de Michel.

Une autre partie était consacrée à des caricatures en terre cuite des « Clay ».  Là, sincèrement, je fus très surpris parmi les têtes couronnées et de grands personnages, à côté de celle du bourgmestre, il y en avait une qui dépassait les autres,  car affublée d’un shako et d’un casoar, vous aurez compris ma surprise en regardant la photo. Quel travail minutieux : reproduire ce plumet, les maillons de ces chainettes, la dentition de cheval, le long nez, quoique pour celui-ci, il a du avoir plus de boulot avec mon copain Jean-Jacques dont la caricature jouxtait la mienne. 

Bravo Michel et merci !

Ph. Sud-Ouest

Ph. Sud-Ouest

 

Annie Plait est née d’un père charentais et d’une mère poitevine a gardé le goût pour la nature et les choses simple de la vie.  A travers ce roman, elle nous propose de rencontrer son aïeul Jean Gobaud et ainsi raconter l’histoire de sa famille depuis le début du 19ème siècle.

Une si longue absence, raconte aussi la vie que mènent les gens de cette époque, leurs joies, mais aussi leurs peines.

Voir le résumé en cliquant dans la colonne « Rubriques » sur « Mes lectures ».

Photo F.Hallez

Photo F.Hallez

 

En passant rue de la Lys à la hauteur de la Régie des Quartiers, vous vous êtes demandés quel était cette maisonnette dressée le long de la clôture.
Non ce n’est pas une exposition de différents bois, mais bien un hôtel. Et plus précisément, un hôtel à insectes.
Celui-ci permet la survie hivernale d’insectes dont la présence est souhaitée dans les jardins potagers et les vergers pour la pollinisation des plantes et des arbres. On y verra bientôt des perce-oreilles, des chrysopes, osmies, bourdons etc…
Des panneaux didactiques installés sur le toit expliquent le fonctionnement de l’hôtel.

Expo M De Witte

 

 

Le week-end de la ducasse de Ploegsteert se tiendra dans la salle paroissiale une exposition de caricatures de notre ami  Michel De Witte.  

Vous connaissez toutes et tous ses talents de caricaturiste,  pour passer un bon moment, il ne vous reste plus que faire un saut à la salle paroissiale le 1er week-end de septembre.  Comme à chacune de ses expositions, je suppose que bien des surprises  nous attendent.

Comme beaucoup,  j’ai eu l’honneur d’être « croqué» en voici la vidéo… merci Michel.

 

Ph DVdk

Ph DVdk

 

Non ce n’est pas un dessin animé que je vous présente aujourd’hui, mais plutôt une cocasserie de la nature. 

En visite chez mon oncle, amateur de jardinage, il me dit avoir fait une très bonne récolte de pommes de terre, si cela s’avère exact chez nos amis agriculteurs également, on peut espérer que le prix du paquet de frites ne sera pas augmenté cette année.

Dans les récoltes, il y a toujours des tubercules aux formes spéciales qui nous font penser à tel ou tel chose ou animal.  Mais quand il m’en a montré celui-ci, je n’ai pas  résisté à le  photographié pour vous le présenter.

Ne dirait-on pas Mickey Mouse ?

Le moment des vacances est assurément, pour moi, l’occasion de me plonger dans des livres,  c’est aussi celle de visiter et de rencontrer les habitudes des contrées visitées.

Ph. DVdk

Ph. DVdk

Dernièrement, je suis allé au marché d’un petit village perché sur les contreforts de la vallée de la Dordogne.  Dès mon arrivé, j’ai été surpris par le nombre de marchands qui y étalaient leurs marchandises. J’ai aussi tout de suite été attiré par une petite table remplie de livre, derrière laquelle était assis un homme souriant. 

La lecture étant une de mes passion, je me suis approché et j’ai vu immédiatement, que les romans étalés portaient des couvertures  que je connaissais et donc que j’avais lu.  Deux ou trois m’étaient inconnu. En retournant l’un de ceux-ci, et en regardant la photo imprimée à coté du résumé, je m’aperçu que l’homme présentant ces livres n’était autre que l’auteur, Louis Olivier Vitté.

Je lui ai donc dit que je l’avais déjà lu et nous entamâmes une conversation. C’est ainsi que j’ai appris que Louis Olivier Vitté originaire de Corrèze avait également des origines flamandes et nous a même sorti quelques mots de néerlandais.  Ce dialogue fût très sympathique et il m’a dédicacé un de ces romans, que je viens de lire, et que je vous propose de découvrir dans « Mes lectures »colonne de gauche sous « Rubriques ».