Hier soir, Conseil Communal.

Pour un des conseils les plus importants de l’année, cinq conseillers étaient absents. Nous devions approuver le budget.  On ressentait très peu d’enthousiasme dans l’opposition, malgré quelques tirades des deux chefs de groupe de celle-ci,  l’assistance n’a pas été convaincue par leurs arguments.  J’en conclu que la majorité a bien fait son devoir. Le budget a été approuvé majorité contre opposition.

Vint ensuite l’approbation de la répartition des subsides, là les ASBL dont je suis président, ont été plusieurs fois la cible de critiques.  Un conseiller MR souhaitait que je ne respecte pas la loi sur les marchés publics dans le cadre de la construction du Centre d’ Interprétation au Mémorial Britannique par la Régie Foncière, sous prétexte d’un différend de la firme avec la commune ! Il va de soi que c’est complètement impossible et en aucun cas,  je ne veux pas me mettre dans l’illé

Alphabétisation

galité.

Mais, la principale attaque fut dirigée contre l’ASBL  Re-Source, qui a été rebaptisée, Perspectiv’  il y a peu et ne figurait pas sous ce vocable dans le budget. Cette ASBL a été l’objet également d’une mise en conformité des statuts, afin d’y inclure toutes ses activités.

La principale est la formation, l’alphabétisation et la remise à niveau de personnes fragilisées et  socialement défavorisées.  Une quarantaine de personnes sont actuellement concernées.  Une formation « mobilité-permis de conduire » va bientôt voir le jour ainsi qu’une formation néerlandais.  Des cours de mathématiques et de français seront dispensés et seront ouverts à toute la population cominoise.

L’ASBL s’occupe également, en partenariat avec le CPAS, de la banque alimentaire et ce sont près de 170 familles et  340 personnes qui en bénéficient. Récemment après Comines, deux nouveaux points de distribution ont été ouverts, l’un à Warneton, l’autre au Bizet.  Un projet d’épicerie sociale est en bonne voie et aussi un projet soupe populaire qui devrait voir le jour l’an prochain.

Perspectiv’ ne s’occupe plus de la distribution des publicités, mais continue à distribuer le Vivre à Comines.

Malgré tous ces efforts et services offerts aux plus démunis, le groupe MR s’est abstenu lors du vote du subside. Ce n’est pas très décent, surtout que la précarité, aujourd’hui est de plus en plus présente.  Les Groupes Action et PS ont voté pour.

6 réponses à to “Conseil Communal”

  • louis:

    Drôle de sortie bleue ce lundi. Vilain défaut que la jalousie

  • Philippe Mouton:

    Bonsoir Didier,

    Ton analyse me fait réagir, du fait que le sujet mérite plus d’objectivité. D’une part, j’ai effectivement été excusé ce lundi, ceci pour des raisons personnelles, d’autres l’ont peut-être été aussi. Je signale que c’est, en cinq ans, le deuxième conseil, auquel je ne participe pas.
    Tu pourrais dire que je n’ai rien à dire parce que je n’y étais pas, soit, ce que tu écris me fait prendre le risque de cette réponse.
    Dans ton texte, tout concerne tes sentiments et tes impressions. « Le peu d’enthousiasme », « les quelques tirades », l’assistance « qui n’a pas été convaincue ». En es-tu sûr d’abord de la conviction de l’assistance et quelle est donc cette assistance dont tu parles, est-elle si homogène ?
    Pourquoi te fies-tu autant à des données si variables.

    Tu dis aussi, « Nous devions approuver le budget. »
    On l’approuve si on veut le budget, d’autant plus qu’il y a eu beaucoup de discussions plus éclairantes que tu ne veux bien le laisser croire.

    Tu déplores que cinq conseillers aient été absents et tu embraies de suite sur le peu d’enthousiasme de l’opposition. Je suis certain que pour un lecteur lambda et de la manière dont tu l’écris, les cinq absents sont de l’opposition.

    Alors que dans l’opposition, il n’y avait que deux conseillers qui n’assistaient pas au Conseil, un MR et moi-même.
    Par contre, dans la majorité ACTION (cDH), manquaient un échevin et deux conseillers.

    Alors « bravo » pour ta conclusion hâtive, il suffit que l’opposition ne soit « à tes yeux » pas assez enthousiaste, que les tirades des chefs de l’opposition n’aient pas suscité la conviction de l’assistance, pour que la majorité ait bien fait son devoir (son budget), …c’est un peu court comme argumentaire.

    Ceux qui veulent en savoir plus, peuvent consulter la presse classique. Ceux qui veulent des renseignements officiels sur les Conseils Communaux de Comines-Warneton peuvent consulter le site de la ville, les procès verbaux s’y trouvent depuis le mois de mai 2008.

    Philippe Mouton

  • Philippe, Il peut arriver d’être absent au conseil communal, je l’ai déjà été également. Ici, 5 conseillers étaient absents, aussi bien dans la majorité que dans l’opposition, c’est 20%, c’est quand-même beaucoup.
    Je suis élu depuis 1982, j’ai connu bien des conseils, et beaucoup de budgets. J’ai trouvé les remarques de l’opposition faibles et en aucune façon pertinentes. J’en conclu qu’il n’y avait pas grand-chose à dire, que la majorité présentait un bon budget et donc qu’elle avait bien travaillé.
    L’assistance était composée principalement par les membres du personnel communal et par les journalistes qui ont quand même l’habitude de suivre les conseils communaux de partout. Quand tu dis : « Ceux qui veulent en savoir plus, peuvent consulter la presse classique », je te signale que dans Sudpresse, une page est consacrée à Comines et à son budget et que 10 petites lignes, tout en bas, résument l’intervention de l’opposition. Le journaliste a certainement eu la même analyse que moi.
    Bien à toi

  • Philippe Mouton:

    Aller Didier un peu de bonne foi!! Le cadre prévu pour décrire le budget dans cet article d’hier ne comprend que quelques lignes de plus pour le commentaire de la majorité que pour celui de l’opposition. Dans d’autres journaux comme dans celui dont tu parles les dialogues échangés sur les différents sujets montrent bien que les journalistes sont plus nuancés que toi et heureusement.

  • Tout à fait d’accord avec toi, Philippe, un journaliste ne peut pas aller dire qu’Action a fait un bon budget, où que c’est un groupe qui sait prendre ses responsabilités, il doit être plus nuancé pour rester neutre. Sans rancune!

  • MDW:

    C’est fou comme j’aime ces joutes épistolaires ! Philippe, qui jongle trop bien avec les mots au risque de ne pas bien se faire comprendre dès la première lecture… et Didier, qui, persuadé de son action et de sa bonne présidence, nous balance avec vigueur des convictions qu’il croit inébranlables.

    Mais, en tant que « citoyen attentif », je me réjouis de ces échanges courtois qui témoignent, qu’à Comines-Warneton, la démocratie n’est pas encore un vain mot !
    En vous souhaitant de bonnes Fêtes de fin d’année.

Laisser un commentaire