Lundi soir, au conseil communal, 23 conseillers étaient présents, Jacques Varrase invité dans le cadre du projet « Bengerana »  au Rwanda, exposa  le but de celui-ci, c.-à-d. la mise en œuvre d’un atelier  et d’une formation socioprofessionnelle de couture. Le projet est subsidié par la région Wallonne, il est à la hauteur de 109.000 euros.  Je suis solidaire avec cette action, mais j’aurai aimé que la RW puisse aider les plus démunis et mal logés de notre commune, ce n’aurait pas été un luxe.   

graphiqueLe Commissaire Dauchy exposa ensuite les résultats des statistiques  2009 concernant la criminalité ainsi que les accidents  survenus sur la zone de police de Comines-Warneton.  Nous avons pu constater une baisse générale de la criminalité et également une baisse des accidents avec blessés, le seul point négatif : l’augmentation des accidents de roulage avec dégâts matériels. Il détailla ensuite le programme 2009.

Le conseil accepta ensuite plusieurs points dont la mise en œuvre d’une zone d’aménagement concerté (création d’une zone d’habitation) entre la rue de Messines et la rue Delpierre à Ploegsteert.

Un point supplémentaire avait été demandé par le PS, concernant des griefs émanant des syndicats.  Il est notamment reproché de n’avoir pas répondu à une demande d’une assemblée générale des travailleurs, et je cite : « Cette assemblée aurait pu permettre à l’ensemble du personnel communal  d’écouter les désidératas des syndicats… »  Je crois tout d’abords que ce devrait être l’inverse et que ce sont les syndicats qui doivent écouter les désidératas des ouvriers et ensuite, une première autorisation d’assemblée générale avait été donnée,  les syndicats ne l’avait pas convoquée, ensuite une deuxième a été demandée, la demande de report du collège était simplement du fait que celui-ci demandait d’attendre la réunion de concertation syndicale avec l’autorité.

Dans ce point, il était aussi question que des membres de l’autorité communale « diabolisait »  les syndicats,  l’un des conseillers PS à fait allusion « aux blogs de certains » (sic) , je suppose qu’il visait le mien, mais en aucune manière je ne voudrais diaboliser les syndicats, cela fait près de 40 ans que je suis syndiqué, mais c’est l’attitude et les déclarations d’un des délégués que j’ai critiquées. Voir plus bas dans « Coup de Gueule » du 20/03/2010.

Le conseil se termina par l’habituel huis clos.

Une réponse à to “Conseil Communal 03/05/2010”

  • louis:

    Content de te voir écrire qu’effectivement on pourrait penser d’abord au démunis « locaux »
    Pour les statistiques policière, j’ai des doutes. Je connais déjà trois cambriolages en un mois non recensés. Faut pas demander sur les vol simple (vélo par exemple) etc. Balivernes que cela. Ce n’est fait que pour calmer les chagrins (dans le fond c’est bien hein !!!)
    J’espère que la zone d’habitation dont tu parles ne vas pas gâcher le paysage!! Et quels types d’habitations, pour qui??

    Pour les ouvriers, quelle pagaille. C’était si simple d’aller droit au but, de vider son sac et de remettre les choses en place. Mais bon, j’ignore les tenants et aboutissants. En tous les cas, j’aime mieux mes réactions impulsives mal perçues (souvent lol) mais au moins directes, que de jouer les durs, se la péter et se tirer vite fait car « c’est pas moi c’est lui »

Laisser un commentaire